Rio/Paris: le bateau de repêche choisi

  • Português
  • English
  • Posted on April 8, 2011


    AFP

    Un des navires de la société Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN) a été retenu pour la délicate opération de repêchage des débris de l’avion d’Air France qui s’est abîmé en mer au large du Brésil le 1er juin 2009, ont annoncé aujourd’hui les enquêteurs français.

    “Le navire +Ile de Sein+ de la société Alcatel-Lucent Submarine Networks, équipé d’un ROV (remotely operated vehicle, robot téléguidé, ndlr) de la société (américaine) Phoenix International, est pressenti pour assurer la cinquième phase des opérations maritimes relative à l’enquête sur l accident de l’A330, vol AF 447″, indique le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), chargé de l’enquête technique.

    “Cette mission sera dirigée par le BEA et financée par l Etat français”, rappelle-t-il dans un bref communiqué. De nouvelles opérations de recherches avaient été lancées le 25 mars dans l’Atlantique sud pour retrouver l’épave disparue après trois campagnes infructueuses (10 juin-10 juillet 2009, 27 juillet-17 août 2009 et 29 mars-mai 2010).

    Cette quatrième phase s’achèvera vendredi, les enquêteurs ayant localisé le champ de débris de l’appareil à 3.900 mètres de profondeur un peu au nord de la dernière position connue de l’appareil accidenté. Les autorités françaises prévoient maintenant d’engager une délicate opération de repêchage de l’épave et des corps des victimes d’ici un mois.

    Trois bateaux avaient déjà été pré-sélectionnés pour ces nouvelles opérations: un navire du groupe français France Télécom, un de l’américain Phoenix international et celui d’Alcatel. Les causes de la catastrophe, qui a fait 228 victimes, ne sont pas encore déterminées. Le BEA espère retrouver les boîtes noires de l’appareil parmi les débris car seuls ces enregistreurs de paramètres du vol pourraient permettre de comprendre la tragédie.

    Le Figaro/AC



    Rio Negócios Newsletter

    Cadastre-se e receba mensalmente as principais novidades em seu email

    Quero receber o Newsletter