Rio: le tueur enterré sans sa famille

  • Português
  • English
  • Posted on April 22, 2011


    AFP

    Le jeune homme qui a abattu douze élèves d’une école de la banlieue ouest de Rio de Janeiro le 7 avril avant de se suicider a été enterré en toute discrétion par les autorités brésiliennes, sa famille adoptive n’ayant pas réclamé sa dépouille.

    Selon l’Institut médico-légal, la dépouille de Wellington Menezes de Oliveira a été inhumée dans le cimetière San Francisco Xavier, dans la zone portuaire, et non dans celui du quartier de Realengo, où se trouvait l’école, comme le souhaitait le tueur.

    Dans une lettre truffée de messages religieux incohérents, cet ancien élève de l’école publique Tasso da Silveira, où a eu lieu le massacre, disait vouloir être enterré au côté de sa mère adoptive, décédée il y a deux ans.

    Les autorités avaient demandé à un juge l’autorisation de l’enterrer, puisque aucun membre de sa famille n’est venu réclamer sa dépouille dans le délai légal de deux semaines.

    Trois élèves toujours hospitalisés

    Menezes, 23 ans, avait été adopté encore bébé par une famille et avait cinq frères et soeurs. Il était décrit par des proches comme quelqu’un de replié sur lui-même, sans amis ni relations sociales.

    Selon le site d’information G1 du quotidien O Globo, la mise en terre a eu lieu à 09h aujourd’hui (14h à Paris). Menezes n’a pas été enterré comme indigent, car son corps a été reconnu le jour du massacre, ont précisé les autorités.

    Menezes avait également blessé 11 autres élèves de son ancienne école. Trois d’entre eux sont toujours hospitalisés, selon G1.

    L’école de Realengo a partiellement rouvert ses portes lundi. Seuls les élèves qui n’étaient pas là au moment de la tuerie ont repris les cours. Les autres le feront mardi prochain, après le week-end de Pâques.

    Le Figaro/AC



    Rio Negócios Newsletter

    Cadastre-se e receba mensalmente as principais novidades em seu email

    Quero receber o Newsletter