Portugal:Le Timor acheterait de la dette

  • Português
  • English
  • Posted on April 18, 2011


    AFP

    Le président du Timor oriental José Ramos Horta a défendu l’achat de dette portugaise par son pays, en concertation avec le Brésil et l’Angola, afin d’aider leur ancienne puissance coloniale, qui négocie actuellement son sauvetage financier avec l’UE et le FMI. “Il s’agirait pour trois pays du tiers-monde de faire baisser les taux d’intérêt insoutenables imposés à un pays européen ami”, a déclaré M. Ramos Horta dans un entretien à l’agence portugaise Lusa et à la télévision publique RTP.

    “Je défends un investissement concerté à cinq et à dix ans, avec un intérêt commercial négocié directement avec le Portugal”, a-t-il ajouté, estimant qu’il s’agissait là d'”une occasion d’intervenir pour moraliser le marché financier international”.

    Menacé d’une rupture de financement en raison du niveau record des taux d’intérêt imposés aux emprunts d’Etat, le Portugal a été contraint, comme la Grèce et l’Irlande l’an dernier, de solliciter l’aide financière de l’Union européenne (UE) et du Fond monétaire international (FMI). Des représentants de l’UE et du FMI ont commencé lundi à négocier avec les autorités portugaises les conditions de ce plan de sauvetage, qui doit être conclu d’ici à la mi-mai, et dont le montant est pour l’instant évalué à environ 80 milliards d’euros.

    En raison des élections législatives anticipées qui auront lieu au Portugal le 5 juin, M. Ramos Horta a toutefois a précisé que sa proposition ne pourrait être discutée qu’après l’entrée en fonctions d’un nouveau gouvernement. Le Timor oriental, ancienne colonie portugaise annexée par l’Indonésie en 1975 avant de devenir indépendante en 2002, dispose d’un fonds pétrolier, doté de près de 7 milliards de dollars fin 2010. La présidente du Brésil Dilma Rousseff avait elle aussi déjà évoqué, lors d’une visite fin mars au Portugal, un éventuel rachat de dette portugaise.

    Le Figaro/AC



    Rio Negócios Newsletter

    Cadastre-se e receba mensalmente as principais novidades em seu email

    Quero receber o Newsletter