Agriculture: Amundi mise sur l’Asie

  • Português
  • English
  • Posted on April 8, 2011


    AFP

    Amundi Asset Management va regarder la Chine, l’Inde et les Etats-Unis dans la perspective d’une croissance des activités agricoles dans ces pays pour faire face à des besoins alimentaires croissants dans le monde, a déclaré vendredi le responsable du fonds agricole du groupe.

    Nicolas Fragneau, qui gère le fonds Global Agriculture, spécialisé dans les valeurs liées à l’agriculture, a précisé qu’environ 40% du portefeuille étaient actuellement investis aux Etats-Unis, 30% en Asie et le reste essentiellement en Europe. “La Chine représente légèrement moins de 10%, mais il est probable que soit le pays qui ait le plus gros potentiel de croissance, avec l’Inde”, a-t-il déclaré à Reuters. “Avec le développement de leur agriculture, les Chinois vont commencer à construire leurs propres machines, leurs propres outils.” “De producteurs locaux, ils vont devenir en plus des acteurs mondiaux”, a-t-il ajouté.

    Nicolas Fragneau a distingué la Chine des autres puissances agricoles telles que l’Ukraine, la Russie et le Brésil, estimant que la croissance de son agriculture devrait provenir surtout d’une amélioration de sa productivité, alors que les autres pays augmenteront leur production en occupant plus de terres. Les Etats-Unis resteront un pôle majeur de l’agriculture dans leur rôle de “roue de secours” en cas de pénurie.

    Amundi Funds Global Agriculture avait un portefeuille de 294 millions de dollars (204 millions d’euros aux cours actuels) en février.

    Les principales sociétés investies dans ce portefeuille sont Syngenta, Bunge, BRF Brasil Foods, Viterra and ADM. Au 5 avril, sa performance était de 6,3% depuis de début de l’année, après 19,5% en 2010 et 61% en 2009. Amundi gère environ 700 milliards d’euros d’actifs dans le monde.

    Le Figaro/AC